Les Cravates / Editions Espaces 34 / Extraits

Extrait du texte Les Cravates, paru chez Espaces 34.

Ci-dessous la première scène :

cravates_couv.gif

cravates69.gif

cravates70.gif

cravates71.gif

cravates72.gif

J'ai écrit ce texte en 2007, dans le cadre de ma dernière année dans le département d'écriture dramatique de l'ENSATT. Avec mes cinq camarades, nous avons décidé de nous donner comme point de départ pour l'écriture, cette phrase tirée d'Accatone de Pasolini : "Ou le monde me tue, ou je tue le monde." 

Chaque dramaturge devait rendre un texte de quinze minutes écrit pour un nombre déterminé de comédiens. Le tout a été recueilli par Sabine Chevallier dans "Le monde me tue". 

Le monde me tue - CouvExtrait de presse :

« (...) ces jeunes dramaturges sont appelés à un bel avenir. Tous, au-delà de leur singularité propre, font preuve d’un talent incontestable pour sonder les points névralgiques d’un monde contemporain marqué par la violence et l’injustice. Et avec un humour grinçant que vient renforcer l’un ou l’autre des deux metteurs en scène. Les influences se situent entre Beckett (Thibault, Fayner) et Edward Bond (Samuel Gallet) en passant par Ionesco (Olivier Mouginot). A chaque fois les dialogues sont justes, très enlevés, l’atmosphère bien dessinée. Au point que ces six nouvelles théâtrales forment une sorte de’recueil’ passsionant de bout en bout. »

[Le Progrès, 23.06.07]

« Six objets distincts qui nous parlent du monde à l’aune des préoccupations de leurs auteurs. Du mécanisme de la guerre en Tchétchénie (points de vue antagonistes, décryptage de la spirale guerrière où éclôt la folie des hommes) de Marie Dilasser, Le chat de Schrodinger en Tchétchénie depuis un fauteuil en Bretagne, à une tentative - intéressante - de huis clos sur une société cadenassée qui interdit le port de la cravate sous peine de sanctions que l’on suppose lourdes, les Cravates, de Thibault Fayner : syntaxe déstructurée, codes lexicaux à l’emporte pièce construisent ici un univers des plus inquiétants.

[Marie-José Sirach L’Humanité, 26.06.07]

Commandez cet ouvrage sur : http://www.editions-espaces34.fr/index.html