NAJE / Pauvres administrés / Parole errante 2 juin 2012

Une de mes fiertés de l'année 2012 est d'avoir participé au spectacle Pauvres administrés proposé par la Compagnie NAJE. Retour sur cette expérience.

Au départ, j'y étais venu pour voir. J'avais poussé la porte de la Parole Errante un samedi du mois de janvier et j'avais assisté / participé (on ne peut assister sans participer, c'est la règle) à un weekend de travail de la Compagnie Naje. 

DSC01026.JPG

Ce premier jour, des personnes qui travaillent à l'hôpital public, dans des missions locales pour l'emploi des jeunes, à la poste aussi, sont là. Ils racontent certaines anecdotes relatives à leur travail. Dans tous les cas, il est question de restrictions budgétaires, de pression, de stress, de rentabilité. Bienvenus dans le monde merveilleux des services publics sous le mandat de N. Sarkozy. Tous les services souffrent de même mal : une politique de casse dont l'exemple le plus connu est le non remplacement d'un fonctionnaire sur deux.

DSC01011.JPG

Le groupe se divise en quatre sous groupes. Chaque sous groupe travaille sur un témoignage en particulier. Pour ma part, je rejoins le groupe qui se consacre à la Mission locale d'aide à l'emploi. Nous cherchons, autour de Farida, le meilleur moyen de transformer les situations vécues en scènes de théâtre. Nous traquons des anecdotes précises qui synthétiseraient l'ensemble de la problématique du travailleur. 

DSC01002.JPG

Nous décidons de procéder par micro scènes qui seront reliées entre elles comme les maillons d'une chaîne. D'abord nous improvisons la rencontre expédiée entre un travailleur de la Mission locale et un usager. Nous mettons en jeu une autre scène qui permet de comprendre pourquoi le travailleur social est obligé d'expédier l'usager. Cette scène le confronte à sa hiérarchie qui lui impose des chiffres inatteignables. Enfin, et pour remonter l'ensemble de la chaîne des responsabilités, nous développons une scène où nous retrouvons le directeur de la Mission locale à l'occasion de son bilan annuel avec les techniciens du Conseil régional qui l'évaluent et décident ou non de renouveler ses crédits. Ces techniciens se font l'écho des politiques publiques qui visent à liquider les services publics en France. 

De weekend en weekend, nous passons en revue de nombreuses situations individuelles dans les administrations de l'Etat, tandis que Jean-Paul Ramat et Fabienne Brugel prennent des notes et commencent à rêver au spectacle qu'ils pourront constituer à partir des divers matériaux que nous générons. Cette période, qui court de novembre à février, est la première phase du travail de la Compagnie NAJE. Phase d'élaboration à partir de matériaux théâtraux hétérogènes et fragiles qui dessinent les contours de potentielles scènes, tableaux, canevas de pièce.

DSC00944.JPGDSC00951.JPG

Il convient de passer à la phase deux : l'écriture de la pièce à proprement parler. Ce travail est pris en charge par Fabienne et Jean-Paul qui s'isolent trois semaines et nous reviennent avec un texte intitulé Pauvres administrés (paru chez ABC Editions). Ce texte reprend certaines des situations que nous avons travaillées les mois précédent. Il en fixe la lettre avec force. La dramaturgie d'ensemble nous mène d'un quai de gare sur lequel se retrouvent des administrés en colère, à la régie d'eau d'une direction départementale des territoires ; nous assistons à une scène loufoque entre les trois présidents des sociétés Bouygues, Suez et Veolia qui s'inquiètent de voir le marché de l'eau leur échapper, après quoi nous débarquerons devant un collège où un parent d'élève propose un cour de math sauvage pour pallier le non remplacement d'un enseignant ; nous voilà à la brigade financière où un capitaine réclame des résultats à ses lieutenants au risque de leur faire rater les affaires importantes ; nous voilà dans une famille qui ne comprend pas le refus que vient d'essuyer leur fille pour rentrer dans un bon collège, en parallèle de quoi on découvre trois chefs d'établissement qui se partagent les élèves en fonction de leur provenance sociale et géographique… On se rendra plus tard à l'hôpital public, puis à l'hôpital psychiatrique pour deux grandes fresques. Pour finir, les patrons du Cac 40 viendront chercher des lingots d'or, symboles des exonérations fiscales qui leur sont accordées, tandis que le peuple se rassemble prêt à marcher sur eux.

DSC_0213.JPGDSC_0034.JPG

Tout au long des weekends, une quarantaine de comédiens amateurs et la petite dizaine de comédiens permanents répètent le spectacle que Fabienne met en scène avec la complicité de ses acolytes. C'est la phase 3. Ca ne traîne pas et rapidement je me rends compte que ça va marcher. Mais il faut filer et filer encore le spectacle, s'assurer que les réflexes de jeu sont acquis, fluidifier les changements de scène, veiller à ce que "la mise" soit en place à chaque fois. Pendant ce temps, Catherine met en musique le spectacle, fait répéter des parties chantées. Jean-Paul, Emy, Farida, Fatima, Clara, Célia, Moustapha, Catherine, Pauline, Danielle nous font répéter et nous aident à affiner nos propositions. Mettre en scène 40 personnes, c'est comme déplacer des montagnes. J'en atteste, elles bougent.

DSC_0283.JPGDSC_0070.JPGIMG_1206.JPGDSC00929.JPG

Je suis impressionné par le brio avec lequel le spectacle se met en place. Le processus de création rend tout son jus car les personnes en charge du projet le mènent de bout en bout avec beaucoup de générosité et de savoir-faire. Pour ma part, arrivé en janvier, au milieu d'un weekend qui réunissait cent personnes, je pensais passer inaperçu. Ca n'a pas été le cas. Fabienne, avec beaucoup de gentillesse et de simplicité, vient à chacun. La personnalité des personnes en charge de ce type de projet est fondamentale pour que la notion de collectif ne demeure pas un vain mot.

Je parle de collectif et je devrais aussi parler de théâtre forum. Les jours qui précèdent les représentations on nous initie à "faire forum". A la fin des représentations du samedi 2 juin 2012, les spectateurs seront invités à revoir certaines scènes. Ils pourront, à tout instant, intervenir en se substituant à un des comédiens. Ils mettront à l'épreuve du plateau leur parole en tentant de faire prendre un tour différent à la scène. Comme beaucoup de spectateurs travaillent eux-mêmes dans les services dont nous parlons dans ce spectacle, ils peuvent reconfigurer, à partir de leurs expériences concrètes, les situations proposées sur scène, dans la perspective de faire basculer le rapport de force entre oppresseurs et opprimés. En préparation à ce moment, nous anticipons certains dévoiements, nous nous préparons à en proposer d'autres.

DSC01227.JPG

Et puis, nous y voilà. Derrière la palissade qui coupe en deux le hangar de la Parole Errante, à Montreuil, nous vérifions nos costumes, nos accessoires, nous nous échauffons en cercle et terminons par un cri de motivation. Nous avons une envie immense de partager tous ces mois de travail, de faire entendre ce spectacle dont nous sommes fiers et que nous savons exigeant. La lumière baisse. Catherine lance le son du quai de gare. Les premiers comédiens s'élancent depuis la coulisse. 

Commentaires

1. Le jeudi, octobre 4 2012, 04:44 par louboutin outlet

In the past two years, the Heat not did not give Pittman opportunities. But his performance has been less than ideal. So, this summer, when the Heat hope Pittman can take advantage of the summer league, give the team a little hope. http://www.louboutinoutlet2012.org/ Unfortunately, Pittman still failed to seize the opportunity. A Heat management sources said the team Pittman is disappointed in the League this summer, he is actually very critical, but the result is clear. "Says the management personnel.

2. Le lundi, octobre 29 2012, 11:52 par fabienne brugel

Merci Thibault de ce retour. C'est toujours chouette quand d'autres racontent et ton texte est vraiment intéressant à lire et dis bien cette aventure humaine. Bises fabienne

3. Le lundi, octobre 29 2012, 11:52 par fabienne brugel

Merci Thibault de ce retour. C'est toujours chouette quand d'autres racontent et ton texte est vraiment intéressant à lire et dis bien cette aventure humaine. Bises fabienne

4. Le dimanche, mai 5 2013, 23:50 par Hcg Drops

Wonderful. My thanks for posting that. I will definitely come again to read more and tell my coworkers about it.

5. Le lundi, mai 6 2013, 15:42 par Youtube HCG Diet

Great writing. Thank a lot for taking the time. I'll return to this site to find out more and inform my friends about your writing.

6. Le mardi, mai 7 2013, 00:21 par Hcg Drops

Like your site. Thanks for posting that. I will definitely return again to see what's new and inform my friends about this site.

7. Le mardi, mai 7 2013, 02:17 par Buy Hcg Pregnyl

You nailed it. Thanks for doing such a good job. I will definitely return again to find out more and tell my coworkers about your site.

8. Le mardi, mai 7 2013, 02:21 par hcg drops

Good Job. Thank you for doing such a good job. I'll definitely come back to find out more and inform my neighbors about your writing.

9. Le mercredi, mai 8 2013, 07:30 par weeksact.com

Great Job. Thanks for writing that. I will check to this site to read more and recommend my coworkers about you.